VELO CLUB BEAUMONT-BOESSES

Présentation

Les prémices du Vélo-Club Beaumontois

 

Depuis longtemps, le seul sport que nous pratiquions à Beaumont était le Football. Mais la saison terminée, il nous fallait absolument trouver une autre activité. C’est pour cette raison que, dès juin 1976, nous nous sommes retrouvés une poignée de copains à fouloir entretenir notre forme par quelques sorties cyclistes excédant rarement 30 kilomètres. Le matériel utilisé n’était pas toujours de bonne qualité, ce qui rendait l’apprentissage encore plus difficile. L’ambiance qui régnait déjà à cette époque était si bonne quelle nous faisait oublier nos fatigues. Nous découvrîmes alors ce que représentait l’effort solitaire où là, il ne faut compter que sur soi et se prendre en charge. Certains d’entre nous auraient pu se décourager, mais le plaisir de se retrouver était tel que nous primes goût à la petite reine. Puis, pendant l’été l’esprit de compétition prend le dessus et nous décidons d’organiser entre nous quelques courses amicales. Décidément, ce sport est super. Après nous être renseigné sur les épreuves organisées dans la région, nous assistons à une épreuve disputée à Chailly en Gâtinais, près de Bellegarde durant l’été 78, Les premiers contacts sont pris, notre décision aussi. Nous voulons faire du vélo en compétition, d’accord, mais pas n’importe laquelle. Nous désirons retrouver une ambiance, un esprit de camaraderie qui correspond à ce que nous cherchons. L’affiliation à l’Ufolep est donc décidée en raison d’un règlement plus souple qui répond à nos désirs.

Voilà comment est né, un beau jour de novembre 1978,

 

Le VELO-CLUB BEAUMONTOIS.

                                                                        Membres fondateurs :

                                                                        BOUDARD Alain

                                                                        COLLIN Daniel

                                                                        COME Michel

 

1978

L’inscription au journal officiel symbolisa la naissance du Vélo-Club Beaumontois le 18 novembre 1978 mettant fin au monopole que le Football exerçait jusque-là dans notre commune. Le premier bureau est constitué autour de Jésus Rubio, président (celui-ci détenant déjà ce titre au sein de la société de musique). En homme d’expérience, il nous semblait tout désigné. Notre choix s’avéra le bon, car son dynamisme et son dévouement nous ont permis de débuter dans de bonnes conditions. Notre apprentissage fut d’autant plus facile que nous trouvons en la personne de Jean-François Pescheux, un conseiller technique des plus efficaces. Est-il encore besoin de rappeler que cet ex-professionnel, aujourd’hui directeur adjoint du Tour de France, a participé en outre à plusieurs boucles, termina 4ème  d’un championnat de France, 3ème d’un Bordeaux-Paris et fut leader des 4 jours de Dunkerque.

Des 9 licenciés de cette première année, 2 ont renouvelé chaque saison leur contrat jusqu’à ce jour, symbolisant leur fidélité au club, Alain Boudard, Michel Côme.

 

1979

La constitution du bureau ayant eu lieu fin 78, nous débutons donc officiellement la compétition en mars 1979 avec neuf licenciés. Que d’appréhensions au départ des courses. !

Jamais nous nous étions retrouvés à rouler en peloton, entourés de tant de participants. A cette époque la notion de catégorie n’existait pas.

En effet, de tous les coureurs engagés au club en cette saison, aucun na couru en course officielle. Les novices se frottent directement aux plus expérimentés (un exemple Louis Caput ancien directeur sportif de Poulidor). Les forces étant disproportionnées, bien vite, dans les premiers tours, la sélection est faite. Toutefois le bilan de cette saison initiale n’est pas négative car 3 places dans les dix premiers viennent récompenser nos efforts. Le premier prix du conseil municipal est organisé en juillet 1979 sur le difficile circuit du Mesnil. Un nombreux public (eh oui) est venu assister à cette grande première. Tous les coureurs du club sont au départ, revêtus de leur premier maillot orange et blanc, vierge de publicité. Le sponsoring n’existe pas. Le vainqueur de cette première se nomme Philippe Leroy d’Amilly. C’est l’année suivante que par l’intermédiaire de Marcel Côme, président de la caisse locale des assurances Samda de Nemours, de nouveaux maillots sont remis à nos coureurs.

 

1980

L’Ufolep a pris un tel essor cette saison 1980 qu’il n’est plus possible de faire courir tous les coureurs en même temps. D’où l’instauration des catégories (1,2,3), qui rend les épreuves plus intéressantes et ce nivellement des valeurs permet des compétitions plus ouvertes. De 9 licenciés, nous passons à 14 avec des renforts de qualité. Bien sûr, aucun coureur local n’est encore représenté en 1ère et 2ème catégorie et tous nos maillots Samda se retrouvent à faire leur réel apprentissage en 3ème catégorie. La difficile course du Mesnil est renouvelée et déjà la Côte de l’enfer fait parler d’elle, 125 coureurs participent à cette épreuve. Le club et la ville de Beaumont commencent à être connus. On remarque de plus en plus les maillots orange aux arrivées et les places d’honneur enregistrées cette année sont là pour en témoigner. Mais la grande nouveauté et la principale satisfaction de cette saison est le début des contacts et la naissance du jumelage (non officiel pourtant) avec la ville de Queniborough (Angleterre) et de son club cycliste, le WreakeValley Cycling Club, et ce grâce à la collaboration du comité des fêtes de Sceaux du Gâtinais. Cette ouverture des frontières a ouvert de nouveaux horizons à notre club et cette liaison a permis une amitié qui va bien au-delà du sport.

 

1981

Voilà peut-être l’année qui a réellement lancé le Vélo-Club. Un nouveau sponsor est venu apporter sa contribution, les Soldeurs du Gâtinais, des espoirs de victoires qui reposent sur 19 licenciés, une augmentation qui montre la bonne santé du club. Deux courses sont organisées, la première en mai grâce au concours des commerçants et des artisans locaux, est très appréciée car le circuit tracé en ville donne des allures de kermesse. La deuxième, se dispute le 12 juillet sur redoutable circuit du Mesnil. Cette date restera gravée dans nos mémoire, car c’est ce jour-là que Michel Côme offre aux Beaumontois la première victoire du club, remportant sur ses terres un succès qui va être le déclic, prouvant que les coureurs Beaumontois peuvent se mesurer aux meilleurs Ce succès na pas été sans lendemain car dans l’euphorie, Laurent Arnaud double la mise 2 jours plus tard à Amilly. Deux victoires en deux jours, on croit rêver Les autres ne sont pas en reste et la régularité de certains, habitués aux places d’honneur leur permet d’accéder à la 2ème catégorie, c’est le cas de Philippe Caravéo. Enfin, la récompense de cette saison exceptionnelle est la visite que nous rendons à nos amis anglais de Queniborough. Leur accueil et leur hospitalité nous font passer trois jours fantastiques. La course que nous y disputons na pas beaucoup d’importance, l’essentiel pour nous était de créer cette amitié durable et sincère qui nous habite toujours aujourd’hui.

 

1982

C’est l’année des vaches maigres. Peut-être n’avons nous pas encore digère l’année précédente ? Peut-être que nos maillots orange et blanc sont de plus en plus surveillés Peut-être sommes-nous tout simplement moins bien préparés. Autant de questions que les 19 licenciés se poseront pratiquement toute la saison, mais aucune victoire au palmarès. Heureusement, nous avons le plaisir et le privilège de recevoir pour la première fois à Beaumont les coureurs britanniques et leurs familles. Leur visite concorde avec l’organisation de notre course annuelle à laquelle ils participent. Cette épreuve devient internationale et tout le gratin” de l’’Ufolep de la région se donne rendez-vous à Beaumont avec l’espoir de mater les cyclistes d’outre-manche, Mal leur en pris car c’est un anglais, Andy Reid, revêtu du maillot Beaumontois qui remporte la victoire et nous permet de terminer favorablement une saison longtemps compromise.

 

1983

Après un hiver de réflexion et de mise en condition le Vélo-Club reprend ses esprits et retrouve des couleurs. La barre des 20 licenciés est atteinte et chacun espère une saison similaire à 1981, pleine d’espoir et de satisfaction. Les résultats ne se font guère attendre et après un début de saison tout a fait correct, ponctué par de nombreux accessits, la victoire sourit de nouveau aux coureurs locaux tout d’abord à Michel Côme vainqueur à Férolles et surtout à Hervé Lesseur, nouvel adhérent, mais coureur confirmé qui gagne successivement à Souppes puis à St.Aignan-le-Jaillard, ce qui lui permet de monter en 1" catégorie et à notre club d’’être représenté pour la première fois parmi l’élite départementale. Nous pensons désormais que notre structure et notre effectif doivent nous permettre de bien figurer dorénavant dans les pelotons et d’être à l’abri de toute mauvaise surprise.

 

1984

Hélas, 3 fois hélas il est dit que les années paires ne sont pas favorables à notre club. Avec pourtant un effectif identique à l’année précédente (20 licenciés, nous pensons faire bonne mesure et tenir correctement notre rang. Les premières épreuves nous ont vite montré que le cyclisme en Ufolep n’est plus de la promenade, mais de la compétition digne de ce nom, comparable à ce qui se passe en FFC. Les primes ne sont pourtant que des bouteilles, des boyaux ou des gigots, le désir d’être le meilleur va au-delà de ces récompenses. Le niveau des catégories est de plus en plus relevé, et à partir de cette saison, l’entrainement intensif devient nécessaire, sous peine d’être réduit à simple rôle de figurant. C’est pourtant ce qui s’est passé chez nous, surpris par cette prodigieuse évolution durant l’intersaison.

Il fallait à tout prix réagir et montrer à tous que le club avait des ressources. Notre première participation à la Ronde du Loiret (mini Tour de France avec 5 étapes en 3 jours) nous a permis, cette année-là, de savoir vraiment ce que souffrir sur un vélo  voulait dire.

 

1985

La saison 85 est attendue avec une certaine appréhension par les 21 licenciés, de peur de ne pas être de nouveau à la hauteur, mais avec Elf comme nouveau sponsor ça va rouler au super. D’ailleurs nos nouveaux maillots rayés orange et blanc ne tardent pas à être repérés en tête des pelotons. Les places dans les dix premiers se succèdent sans pourtant pouvoir décrocher un bouquet. Heureusement notre seule féminine, Nathalie Mauger (Mme Flon maintenant) est là pour nous éviter de rentrer de nouveau bredouille. Sa victoire acquise de haute lutte à Neuville aux Bois arrive à point nommé pour relancer notre équipe. Ce désir de revanche nous promet une saison 1986 à tout casser.

 

1986

Cette fois-ci, la motivation est à son maximum et la vingtaine de licenciés est bien décidé à ne pas conserver cette habitude de gagner les années impaires et de rester en retrait les années paires. 1986 est une saison modèle, non seulement sur le plan résultat, mais également au niveau organisation. Le but était bien sur de renouer avec le succès mais aussi d’assurer plusieurs organisations au niveau de l’Ufolep. C’est ainsi que dès avril une épreuve est organisée en collaboration avec le comité des fêtes de Fréville, deux courses à Beaumont et un contre la montre par équipe, préparé conjointement avec le Vélo-Club de Souppes, voyait le jour entre les deux villes. Les résultats ne se font pas attendre et dépassent largement les ambitions initiales. D’autres clubs plus huppés auraient été certainement très déçus d’un tel bilan, mais nous, club modeste sommes amplement satisfaits et comblés. Sept victoires et un prix d’équipe sur une seule saison, c’est au-delà de nos espérances. Rappelons les lauréats : Mohamed Nejmi à Chalette et Amilly, Michel Côme à Jargeau et Sermaises, Paul Tohier dans le Cher, l’équipe du contre en 2" catégorie, composée de Philippe Caravéo, Michel Côme, Yves Martin et Mohamed Nejmi. Et de plus, un prix d’équipe acquit à Fréville grâce à Nathalie Flon, Yves Martin, Michel Côme, Mohamed Nejmi et Paul Tohier. Cinquante huit places dans les 10 premiers complètent le palmarès ô combien flatteur. Pour clôturer la saison cycliste, le club organise en guise d’apothéose sa première randonnée à vélo dans les sancerrois qui permet à tous de fêter cette année exceptionnelle.

 

1987

Une année exceptionnelle peut être parfois sans lendemain. Mais il arrive aussi que les victoires appellent les victoires. C’est ce qui s’est passé précisément durant 1987 où l’arrivée d’un nouveau sponsor les Transports Gaillardon permet à toute l’équipe forte de 26 éléments, non seulement d’être superbement vêtue, mais également de conserver le moral, stimulée par une saison précédente euphorique. Sur leur lancée les coureurs locaux n’empochent pas moins de 7 victoires individuelles grâce à Paul Tohier vainqueur à Savigny le Temple, Villejuste et Crouy sur Cosson, Jean-Michel Dubois à Crottes en Pithivierais, Emmanuel Moussinet en Bretagne et enfin un doublé historique de Gilles Grosdidier en 1" catégorie et Michel Côme en 2" à Beaumont. Le tout agrémenté de 129 places dans les dix premiers. Jamais notre section n’avait réussi une telle moisson depuis sa création. L’organisation sans faille de 5 épreuves prouve la bonne santé du Club et son envie de participer à la vie associative locale. La saison se termine bien agréablement par 2 manifestations fort sympathiques : d’abord la sortie annuelle jusqu’au château de Vaux-le-Vicomte mais la grande nouveauté est l’organisation du premier rallye touristique à bicyclette dans les environs de Beaumont qui remporte un vif succès, tant la satisfaction est générale.

 

1988

Cette saison 1988 laissera en fait un goût d’inachevé, partagé entre les sentiments de satisfaction et de déception. En effet, au-delà des 5 victoires pourtant remportées, une certaine injustice est venue ternir notre progression. Tout d’abord en avril, notre première organisation prévue à Fréville est annulée à cause de travaux sur la chaussée, puis c’est ensuite le débarquement ou plutôt l’embarquement raté de nos visiteurs anglais, qui pourtant se faisaient une joie de venir à Beaumont, sont victimes de la grève des ferries. De ce fait la course prévue en leur honneur perdait de son attrait. C’est ensuite la poisse qui s’acharne sur notre équipe pendant la Ronde du Loiret. Pourtant présents depuis sa création, les orange et Blancs se félicitent d’aligner pour la première fois une équipe cent pour cent Beaumontoise. En effet, Gilles et Philippe Grosdidier, Philippe Caravéo, Michel Côme, Mohamed Nejmi et Yves Martin composent cette équipe. Mais hélas lors de la deuxième étape, quatre d’entre eux sont victimes de chutes ou de crevaison. Heureusement, il en faut plus pour démoraliser nos 27 licenciés et la fin de saison et beaucoup plus réjouissante. C’est d’abord notre féminine, Evelyne Côme, qui montre l’exemple en s’imposant en solitaire à Beaumont. Puis Gilles Grosdidier limite en remportant trois victoires consécutives sur piste et s’adjuge au passage deux titres de champion départemental en vitesse et au kilomètre lancé, sur 1 anneau de Saint-Denis de l’hôtel. Enfin l’équipe des GS formée de Michel Davoigneau, Serge Lours, Jean Michel Dubois et Jean-Claude Moussinet s’octroie la victoire au contre la montre Beaumont-Souppes,

Tout comme l’an passé, la saison du VCB se termine, dans la bonne humeur qui le caractérise, par le 2" rallye et une journée en Sologne fort bien organisée et appréciée de tous.

 

1989

Les lendemains de fête sont toujours difficiles, mais après avoir commémoré comme il se doit le 10" anniversaire club, les 23 licenciés reprennent le collier et ne tardent pas à faire parler deux. Nos représentants des catégories n’ayant pas encore remportées de victoires sont à l’honneur grâce notamment à Frederic Conoy en minime qui réussit le doublé à Ondreville et à la Chapelle sur Aveyron et à Jean-Claude Moussinet qui remporte à Beaumont la 1ère victoire du club en Grand Sportif. Nos amis anglais, cette fois-ci, n’ont pas manqué de nous rendre visite et rien n’aurait pu les empêcher de traverser la Manche après leurs déboires de l’année précédente. Pour terminer la saison en s’amusant, tout le petit monde du VCB, s’est réuni pour le 3" rallye vélo tracé dans la région de Beaumont.

 

1990

L’effectif composé de 24 unités vat-il passer inaperçu ? Afin de mieux surprendre ses adversaires, le Vélo-Club change de look. Le orange s’associe au bleu. Nos nouveaux sponsors se nomment Sotradies et Dupas pour les maillots et Super U pour les cuissards Il fallait faire honneur au plus vite à notre nouvelle tenue et le plus performant de la Saison se nomme Philippe Caravéo qui a décidé de s’essayer sur la piste de St Denis de l’hôtel. Coup d’essai, coup de maître car il remporte 3 épreuves et devient un des spécialistes Ufolep sur le tour de piste. Pour compléter le palmarès, Gilles Grosdidier en 2" catégorie remporte la course à Bonnée sur Loire et Michel Côme dans la même catégorie gagne pour la 1ère fois la course de Beaumont.

 

1991

Cette restera l’année comme on en connaît peu dans l’histoire d’un club. En fait, c’est l’année record. Même si l’effectif est resté stable : 24 licenciés, 14 victoires ont été recensées et plus de 90 places dans les 10 premiers. Peu de club on réussit cette performance. A partir de cette saison, le Vélo Club Beaumontois est devenu un club connu et respecté. Six coureurs se sont partagés la vedette. Tout dabord Jean-Pierre Graux gagne à Chailly en Gâtinais puis à St Lye la forêt et Amilly, ainsi que deux épreuves sur piste à St Denis de l’hôtel. Pascal Egel remporte deux victoires à Outarville et Milly la forêt, Frederic Conoy confirme ces bonnes dispositions avec deux victoires à Angerville et Milly la forêt.

Enfin Michel Boin remporte son premier bouquet à Poilly les Giens. En cette année la commission décide dinstaurer 2 catégories en GS : les GSA de 40 à 50 ans et les GSB

pour les plus de 50 ans. Jean Pawlak victorieux à Aubépierre et Neuville aux Bois et Rémy Goupil en s’imposant à Bonnée et au contre la montre d’Outarville ont permis d’inaugurer le palmarès des GSB.

 

1992

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. Comme souvent après un bon repas, le lendemain est difficile; il en a été de même pour le Vélo-Club en cette année 1992. Après l’extraordinaire saison précédente et sa moisson de 14 bouquets, la digestion est pénible. Même si le nombre de licenciés est en régression (22 licenciés, ceci n’explique pas les performances très moyennes de nos représentants. Heureusement, l’honneur est sauf grâce à Rémy Goupil qui en GSB remporte à Ouzouer sur Loire la seule et unique victoire de la saison. Malgré tout, les accessits ont été nombreux et 68 places dans les 10 premiers ont été recensées. Comme quoi, si la chance na pas voulu sourire à nos coureurs, les efforts restent vains. Toutefois, pour montrer que le club existe et qu’il est dynamique, il profite de la folie du moment : c’est l’année du Pins. Et là, chacun a bien œuvré pour promouvoir la renommée du cyclisme local avec une mention spéciale à Michel Davoigneau qui a fait connaître le Vélo-Club bien au-delà de ses bases.

 

 

1993

Nouveaux équipements, nouvelles responsabilités attendent nos 24 représentants en ce début d’année. Il faut faire honneur à notre nouveau sponsor Mercier (qui na rien à voir avec l’équipe de Raymond Poulidor dans les années 60). Le Club a 15 ans et il faut se faire remarquer Eh bien contrat rempli avec 6 victoires (3 individuelles et 3 par équipe). C’est tout d’abord Alain Dekanel qui s’impose à Pannes, puis Christophe Egel à Mareaux aux Près, et enfin un de nos vétérans Michel Davoigneau qui gagne à Fontaine le Port. Le traditionnel contre la montre par équipes Beaumont-Souppes ayant disparu, le Vélo-Club Beaumontois se félicite d’avoir tenu à conserver l’idée de cette formule originale, en créant le premier Beaumont-Auxy contre la montre. Cela lui porte chance car 3 équipes réussissent à s’imposer sur ce circuit très sélectif de 27 kms. Pour les spécialistes de ce genre d’épreuve cette course va devenir une course référence et un  circuit de préparation aux différents championnats régionaux et national. Victoires donc pour : les GSB avec Michel Davoigneau, Francis Ménéghini, Henri Pereira et Pierre Blanchard - les GSA avec Jean-Michel Dubois, Jean-Claude Moussinet, Alain Sagot et Jean Conoy - les 3" Catégorie avec Michel Boin, Philippe Caravéo, Michel Côme et Frédéric Conoy. Comment ne pas parler de cette saison 1993 sans rappeler que le club a été représenté au championnat du monde. En effet, cette année le médecin capitaine Jean-Michel Dubois a participé à l’épreuve réservée aux sapeurs-pompiers du monde entier à Chalon-sur-Marne et obtint une méritoire 64" place sur 130 engagés. A signaler enfin que la saison s’est terminée par une sortie vélo sympathique, entraînant toute la famille du Vélo-Club Beaumontois dans la bonne ville de Sancerre.

 

1994

La saison 1994 confirmera-t-elle les bons résultats de l’année précédente ? Avec un effectif quasi stable ; 23 licenciés, le Vélo-Club Beaumontois obtient 7 victoires marquantes dont 4 titres de champion départemental.

Honneur d’abord et encore à Phillippe Caravéo qui grâce à ses 2 victoires à Chailly en Gâtinais et à Beaumont accède de ce fait à la 2" catégorie. Puis c’est au tour de Jean-Michel Dubois victorieux sur son terrain de prédilection d’Auxy de se mettre en évidence. Enfin, lors des championnats départementaux, Frédéric Conoy remporte le

seul titre du Club en individuel grâce à sa victoire au contre la montre dans la catégorie Junior à Chanteau. Les autres couronnes ont été décernées à nos équipes du contre la montre par équipes : les GSB avec Michel Davoigneau, Francis Ménéghini, Henri Pereira et Robert Leguern, les GSA avec Serge Lours, Jean-Claude Moussinet, Alain Sagot et Jean Conoy, les 3èmes Catégorie avec Sylvain Auvray, Yann Boulouard et Frédéric Conoy. De plus le Vélo-Club Beaumontois s’étant fait remarquer par la qualité de ses organisations et la quantité de ses épreuves est désigné comme premier club organisateur du département. Grâce à l’enthousiasme de Michel Davoigneau, une épreuve sur les terres de Saint Pierre les Nemours est organisée. Comme l’année précédente, la saison ne pouvait se terminer sans la sortie amicale de fin saison qui conduit bon nombre de coureurs et d’accompagnateurs dans le pays D’othe (Yonne).

 

1995

Tout est réuni pour espérer une saison exemplaire. L’ambiance, bien sûr, mais également de nouveaux sponsors SOSPAO et les transports Legris qui nous ont aimablement équipés en cuissards et surtout un effectif record fort de 30 unités, sur qui le club fonde énormément d’espoirs. Les résultats sont effectivement à la hauteur de nos ambitions. C’est Jean-Michel Dubois qui s’illustre le premier et récidive sur son circuit fétiche d’Auxy et confirme sa victoire de l’année précédente. Puis c’est au tour de Michel Boin de faire une première quinzaine de juillet à tout casser en gagnant d’abord à Mareaux aux Près et en récidivant 15 jours après à Pannes. Le CLM par équipe étant devenu une spécialité locale, le traditionnel Beaumont-Auxy nous offre encore 2 victoires : les GSA avec Jean-Michel Dubois, Serge Lours, Alain Sagot et Luc Renaud, les 2" Catégorie avec Michel Boin, Philippe Caravéo, Jean-Claude Bègue et Yann Boulouard. Les coureurs locaux ont décidés de se mettre en évidence en disputant des classements par points, récompensant les plus actifs, et s’adjugent deux victoires par l’intermédiaire de Philippe Caravéo à Bonnée et Jean-Michel Dubois à Beaumont.

Les dirigeants Beaumontois ont créé un challenge interne récompensant le coureur local ayant obtenu les meilleurs résultats sur l’ensemble de la saison. Le premier lauréat se nomme Michel Boin. Enfin, nous ne pouvons pas terminer cette année 1995, sans évoquer la sortie vélo de fin de saison en forêt de Fontainebleau où lors d’un passage sur une route forestière légèrement humide, nous avons comptabilisé 21 crevaisons en 6 kms. Un record.

 

1996

Si 1991 avait été exceptionnelle, en terme de victoires, 1996 restera une année référence, tant elle fut riche en événements. Tout d’abord, le Vélo-Club doit s expatrier pour organiser ses épreuves, la traversée de Beaumont devenant de plus en plus problématique, les autorisations sont compromises. Retour une fois de plus à St Pierre les Nemours avec la première course organisée à Puiselet. Autre événement, nous profitons de la visite de nos amis anglais pour se souvenir que lors de leur première visite en France en 1980, nous avions fait connaissance sur le circuit de Sceaux. Et bien, c’est sur ce même circuit qu’ils participent à l’épreuve Ufolep organisée par le VCB. Nouveauté également et honneur pour le club, la commission Ufolep, ayant remarqué la qualité de nos épreuves et nos efforts sur la sécurité, grâce à l’équipe cibiste dirigée par Alain Margelin, décide de nous confier l’organisation du championnat départemental de l’ensemble des catégories. Ce fut une réussite totale grâce à l’investissement de tous et brillamment orchestré par Franck Lécuyer et Bernard Mailhe. Enfin, le contre la montre par équipes a été revu et désormais il se court par équipe de 2. Sur le plan sportif, le club a obtenu 3 victoires individuelles avec notamment 2 doublés historiques en GS :Jean-Michel Dubois et Michel Côme à ChâteauLandon et l’équipe Beaumontoise s’adjuge de plus le prix d’équipe mis en jeu Franck Lécuyer et Bernard Mailhe les imitent à Chatillon-Colligny.

En fin de Saison Michel Boin s’octroie le dernier bouquet à St Maurice-sur-Aveyron. Dernier événement, un coureur Beaumontois est devenu un beau jour de juin, Champion de France et même si ce n’est pas sous les couleurs locales, il n’aurait jamais connu cet honneur si le Vélo-Club Beaumontois n’avait pas existé. Il s’agit de Michel Côme qui avec le Crédit Agricole a remporté avec 3 de ses collègues le contre la montre national par équipe organisé à Dijon. Les bons résultats de cette saison lui permette de remporter la challenge VCB. Enfin, nous ne pouvons quitter la saison 1996 sans évoquer les 2 chutes aussi spectaculaires que graves dont ont été victimes Jean-Claude Moussinet à Sceaux en début de saison et Jocelyn Lemay en fin de saison lors du contre la montre par équipe Beaumont-Auxy qui les a obligés de mettre la pédale douce.

 

1997

24 coureurs sur la ligne de départ à l’aube de cette saison 1997.Un nouveau look avec un maillot tout neuf grâce à 2 nouveaux sponsors : L’entreprise ACR et l’auberge du Puits à Auxy.

Comme l’année précédente, le VCB organise ses épreuves en dehors de ses bases et la saison cette fois à Egry. Uis c’est la traditionnelle course à Auxy , tellement bien rodée grâce à l’efficacité et la disponibilité des membres de l’association Sports et Loisirs présidée par Johnny Lebigot. Et qui d’autre que Jean-Miche Dubois ppouvait gagner sur ce circuit ? 3 victoires en 4 ans.

Autre innovation, l’épreuve si particulière que nous avons organisé à Bromailles. En fait, tous les coureurs ont été surpris par ce circuit de 2 kms avec non moins de 10 relances et une grosse bosse à gravir. Tous, sauf un, Franck Lécuyer qui, connaissant bien la difficulté du circuit, réussit à s’imposer admirablement. Trois classements par points viennent compléter le palmarès : Michel Boin à Montcresson, Cédric Grossin à Chatillon-Coligny et Miche Côme  à Chatillon-Coligny également. Michel Boin remporte pou la 2ème fois le challenge du Club. En cette fin de saison 1997, il faut rendre hommage à ceux qui sont sur le vélo mais aussi à ceux assurent et valident toutes les organisations. Nous avons au sein du club, toute équipe solidaire et soudée, la preuve en est la continuité de notre bureau. Mais certains d’entre eux n’hésitent pas à s’investir au-delà du VCB et prennent cette année des responsabilités au niveau départemental. Il s’agit de Philippe Caravéo qui depuis plusieurs années fait partie de la commission et prend en charge les signaleurs lors de l’organisation des 2 jours du Loiret. Et puis il faut citer Pascal Rubio qui a été élu en cette fin d’année, vice-président de la commission départementale Ufolep Loiret, poste à grande responsabilité. Leur dévouement mérite d’être signalé et apprécié comme il se doit.

 

1998

Cette saison 1998, qui marque la 20ème année d’existence de notre section, n’a peut-être pas permis au au Club d’obtenir les résultats espérés pour nos 22 licenciés.

Toutefois le principal est d’exister, être en bonne santé, et être reconnu. Et sur ce plan  les coureurs et les dirigeants avec à leur tête Jésus Rubio et ses mousquetaires peuvent être fiers. Le premier cadeau d’anniversaire est venu de la commission Ufolep qui en reconnaissant le sérieux de notre club et de ses épreuves, nous a confié cette année, l’organisation des 2 jours du Loiret, la manifestation la plus importante du département. Tout le mérite en vient principalement à Pascal Rubio, vice-président de la commsion départementale, qui a tout articulé sans fausse note avec l’aide de Philippe Caravéo. Pour que cette réussite soit totale et que tout se passe sans incident, il a fallu assurer la sécurité, et là, le travail des cibistes de l’équipe d’Alain Margelin qui depuis plusieurs années œuvre en totale harmonie avec le VCB, a fait le reste.

Nos amis anglais étaient parmi nous au mois de mai, pensant participer comme d’habitude à la course prévue au calendrier. Or quelle ne fût pas leur surprise, lorsqu’une randonnée cycliste de 110 kms le emmène de Beaumont à Sancerre ! Satisfaction unanime et de plus quelques idées pour l’année prochaine.

Et nos victoires dans tout çà ? Eh bien il y en a 2 qui ont chacune leur originalité. C’est tout d’abord Jean-Michel qui offre au club son 1er bouquet e la saison. Et où croyez-vous qu’il gagne ? A Auxy bien sûr, sur ce circuit dont il connait maintenant tous les virages et les moindres  détails. C’est enfin Michel Côme qui après avoir été le 1er vainqueur officiel du Vélo-Club Beaumontois en 1981 s’est permis d’en être le dernier après sa victoire à Cepoy en septembre : la boucle est bouclée. Une semaine avant, il remportait le classement par points à Ste Genevièvre des Bois. Malgré tout le coureur de l’année reste sans contestation Alain Sagot qui a participé à un nombre de courses impressionnant (25), en obtenant de nombreuses places d’honneur et qui, de ce fait, remporte la 4ème challenge du club, qu’il mérite amplement.

Le bilan sportif de ces 20 années avec ses 83 victoires, tous classements confondus, même s’il peut paraitre modeste aux  yeux de certains, représente une énorme satisfaction pour l’ensemble des ses membres.

 

La solidarité et la cohésion qui règnent actuellement au sein de notre groupe, reflètent l’union parfaite qui fait la force de nos coureurs, dirigeants et accompagnateurs depuis 20 ans. Notre vœu le plus sincère est que pareille entente se poursuivre encore longtemps.

 

1999

Les lendemains de fête sont souvent difficiles mais que dire de cette année 1999 qui nous a fait passer par tous nos états. D'abord, le drame..., nous apprenons le décès brutal d'un de nos membres;

Pierrot Blanchard, coureur GS, licencié depuis 2 ans au VCB. C'est la consternation au sein du club. Pour lui, les dirigeants et les 22 coureurs se mobilisent pour bonifier les 4 organisations prévues. Jean Michel DUBOIS se charge d'apporter une nouvelle victoire au club et pour une fois, ce n'est pas dans son jardin d'Auxy, mais à Sceaux. Ce succès, il le doit aussi à ses coéquipiers du jour qui auraient tout aussi bien pu l'emporter car Gérard DEZECOT termine 6e et Michel BOIN 8e. Puis la commission UFOLEP nous laisse l'honneur d'animer 1 étape des 2 jours du Loiret lors du week-end du 1er mai. Enfin, le VCB se charge le 20 septembre d'organiser le seul contre la montre par équipes de la région, qualificatif pour le championnat de France. Grace à nos commissaires et signaleurs, la sécurité est assurée. L'année se termine malgré tout par une déception car le voyage prévu chez nos amis anglais a du être annulé. Vivement 2000.

 

2000

Et oui, nous voilà dans un nouveau millénaire, mais on a l'impression qu'une sorcière ne veut pas nous faire savourer cet événement. En effet, 2000 est la copie conforme de 1999 avec les mêmes malheurs et les mêmes honneurs. Cette fois ci, c'est notre vice président Raymond PEREZ qui nous quitte aussi brutalement que Pierrot Blanchard l'an passé. Comment vont réagir les coureurs qui se présentent au mois de mars avec quasiment le même effectif ? Et bien c'est Jean-Michel Dubois qui sauve l'honneur en remportant le tourniquet de Bromeilles organisé par le Vélo Club.

2 autres épreuves, à Puiselet et à Sceaux complètent la saison et 18 places dans les 10 premiers viennent apporter un rayon de soleil. Dernier parallèle avec 1999, 2e annulation du voyage en Angleterre. Mais le club est formé d'un groupe d'amis qui reste optimiste et motivé, en sachant que le vent soufflera favorablement à un moment ou à un autre.

 

2001

Les 16 coureurs beaumontois réceptionnent leur nouvel équipement SUPER U en quantité, mais pas super en qualité. La transparence des cuissards est à l'image de la saison. Bilan sportif: aucune victoire et 12 places seulement dans les 10 premiers. A noter malgré tout 2 belles organisations à Puiselet et à Sceaux. Heureusement, en marge des compétitions officielles, Michel DAVOIGNEAU réunit sous l'égide du Vélo Club plus de 300 participants à St Pierre les Nemours pour sa traditionnelle randonnée cycliste et pédestre; un succès qui fait honneur au club et donne une lueur d'espoir pour l'avenir. Et si le club devenait un spécialiste des randonnées ?

 

2002

Enfin le soleil revient. Des victoires et surtout le retour d'une organisation à Beaumont depuis 1995. Cela faisait 7ans que le club local n'avait pu organiser une épreuve dans sa commune; un comble! Merci à Monsieur MONCEL, notre maire d'avoir donné son accord pour renouer avec la tradition en ce 09 juin. 19 licenciés et un chiffre porte bonheur: le 2

2 épreuves organisées: Puiselet et Beaumont

2 victoires: Michel BOIN à Le Perrier en Vendée et Jean Michel DUBOIS à St Maurice sur Aveyron , qui lui permet de monter en 2e catégorie.

2 classements par points grâce à Gérard DEZECOT à Neuville aux bois et à Ste Geneviève des bois. le tout agrémenté de 11 places dans les 10 premiers.

Nous en sommes à 91 victoires. Pour clôturer cette saison riche en satisfaction, une randonnée est organisée à travers le gâtinais et un repas agrémentera la journée à la ferme auberge de l'avenir.

 

2003

Une saison qui ne restera pas dans les annales en terme de performances. 14 licenciés seulement; aucune victoire et peu de bonnes places recensées. La satisfaction vient une fois de plus de la qualité de nos 2 organisations, d'abord à Beaumont sur le circuit traditionnel qui réunit 165 coureurs, (un record) puis le 25 mai dans la gestion de la prestigieuse épreuve de l'Etoile du Loiret avec en premier lieu un contre la montre individuel entre Beaumont et Auxy le matin puis une course en ligne l'après midi avec départ et arrivée à Beaumont. La sortie amicale clôturant la saison nous emmène au lac du Bourdon pour une journée conviviale très réussie.

 

2004

L'année surprise, l'apothéose, le sacre..............; l'année Michel BOIN.

16 licenciés seulement, mais c'est une équipe motivée qui débute la saison. La seule épreuve qui nous ait confiée est celle de Beaumont le 25 avril; elle réunit 135 coureurs, mais notre nouvel équipement va booster nos coureurs. Les entreprises MARBOREA et MONERIE sont les nouveaux partenaires du club, et Michel BOIN ne va pas tarder à leur faire honneur.

Juin 2004 restera pour lui le mois de la consécration. Lors du championnat départemental, il surprend tout le monde et s'adjuge le titre à Ouzouer sur Loire. Un coureur beaumontois « champion départemental », vous rendez-vous compte, une performance que le club attendait depuis 25 ans. C'est une récompense pour tous; bravo à Michel qui se permet de confirmer quelques jours après en gagnant à Férolles. Cerise sur le gâteau; avec Gérard DEZECOT, il remporte le prix d'équipe à Méréville. Les accessits sont nombreux, leurs principaux auteurs, outre Michel BOIN se nomment Gérard DEZECOT, Isidro DA SILVA et Jean Luc COMPIN

 

2005

Le retour sur terre est difficile. Certains membres ont décidé d'arrêter et c'est seulement 12 licenciés qui défendent les couleurs du club. Nous préservons nos 2 organisations traditionnelles: Puiselet le 24 avril et Beaumont le 12 juin avec toujours le même succès sportif et populaire. Cette année, c'est tour de Isidro DA SILVA de se mettre en évidence qui, grâce à son succès à COULLONS apporte le 95e succès au club. Et notre héros de l'an dernier, que devient-il?, et bien il a failli récidiver. Michel BOIN n'a pu conserver son titre, il termine 2eme, vice champion départemental, c'est une performance remarquable tout de même et nous nous en satisferons. Ajoutons une bonne vingtaine de places dans les 10 premiers et vous saurez tout de cette saison 2005

 

2006

Si il y a une année ou la victoire aurait été méritée, c'est bien 2006, mais la chance n'a pas voulu sourire. 2 nouveaux coureurs sont venus grossir les rangs du VCB. Bienvenue donc à Emmanuel THERIEZ et à Thierry BOUSSARD (qui n'est autre que le frère de l'ancien professionnel et médaillé olympique Hervé BOUSSARD). Pas de victoires donc, mais le maillot beaumontois a souvent été aux avants postes. Un record d'accessits avec près de 40 places dans les 10 premiers et une participation record notamment de la part de nos 4 mousquetaires:

Michel BOIN avec 35 courses, Gérard DEZECOT avec plus de 30 courses, Jean Luc COMPIN, 35 courses et Isidro DA SILVA, 22 courses, sans oublier les bonnes prestations d'Hervé SIMON, Thierry DE VERDHELAN et de Thierry BOUSSARD.

La course de Beaumont a encore réuni plus de 100 participants. La saison s'est traditionnellement terminée mi-septembre par notre sortie randonnée à La BUSSIERE concoctée de main de maitre par Alain (BOUDARD) et Hervé (SIMON)

 

2007

Après 29 ans d'existence, les organisations sont très bien « huilées ». Pas de surprises à Puiselet le 25 mars ni à Beaumont le 13 mai. Chacun connait son rôle, chacun connait son poste; Alain est là pour articuler, gérer et maitriser la situation. La commission UFOLEP ne manque pas d'ailleurs de mentionner la qualité de nos épreuves et des récompenses. 12 membres seulement défendent nos couleurs, le plus faible effectif égalé, mais l'honneur est sauf. Isidro DA SILVA et Michel BOIN remportent le prix d'équipe à Méréville et permettent au club d'atteindre un total de 96 victoires.

La saison est malgré tout ternie par la lourde chute de Jean Luc COMPIN lors du championnat départemental : bilan, fracture de l'épaule et saison bien entendue terminée.

Une seule question brule les lèvres en cette fin de saison : le total de 100 victoires sera-t-il atteint pour le trentième anniversaire du club ?

 

2008

Et non, nous n'avons pas atteint les 100 victoires, et bien tant pis, cette année les résultats n'étaient pas la priorité. L'important est que le club vive encore après  30 ans d'existence, qu'il ait pu parcourir presque une génération grace à ceux qui l'ont crée et à ceux qui apportent régulièrement leur contribution pour pérenniser nos  épreuves. L'esprit d'équipe, la camaraderie, la cohésion et la solidarité sont les maîtres mots du Vélo Club Beaumontois et c'est en respectant cette ligne de conduite que nous continuerons à évoluer et à être une référence dans le milieu de l'UFOLEP.

 

2009

C'est avec 10 licenciés dont 7 coureurs assidus que le VCB débute cette 4e décennie, ce que peu d'associations peuvent s'enorgueillir ; et cette fois le chiffre symbolique des 100 victoires explose avec 7 succès remportés par 4 coureurs différents. Un  feu d'artifice dont Gérard DEZECOT a été le principal artilleur. En effet, à lui seul il se permet un superbe triplé ; au football, on appelle çà un hat-trick ou coup du chapeau : ( victoires à Ouzouer/Loire, Cormainville et Grangermont). Christophe HENRY, quant à lui fait un remarquable doublé à Montereau et Gidy et la famille BOIN vient compléter le palmarès ; Michel gagne à Bonny/Loire et son fils Florent l'imite à St Martin d'Abbat. Et nous voilà à 103 victoires.

A noter également que notre organisation du 21/06 a connu un beau succès avec 106 coureurs engagés en 2e et 3e catégorie (cette dernière étant ouverte aux GS)

 

2010

Après une saison 2009 exceptionnelle, on attend bien sur confirmation sur l'année en cours d'autant plus que 2 éléments de qualité intègrent les rangs du VCB et viennent renforcer l'équipe : Patrick THROUDE, plutôt spécialiste du VTT et Patrick MAERLEN, une référence dans le milieu cycliste et coureur de 1ère « caté ». Depuis Gilles GROSDIDIER, nous n'avions plus été représenté dans la catégorie reine de l'UFOLEP. De ce fait le Vélo Club est présent à tous les niveaux ( 1ère, 2e, 3e et GS). Et dès sa 1ère saison,  ce leader naturel va prouver qu'il n'a rien perdu de sa classe en remportant à Grangermont la 1ère victoire du club mais en même temps en décrochant le titre de Champion Départemental dans sa catégorie d'âge(50-60 ans). Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. Michel BOIN, toujours au sommet de sa forme (comme chaque année) s'offre un doublé en 3e catégorie à Nevoy et à St Aignan des Gués. Enfin, Isidro DA SILVA apporte au club la 4e victoire  de la saison lors de la nocturne de St Jean de Blanc en terminant 1er en 2e catégorie dans une course open ( 1ère et 2e réunis).

4 nouveaux bouquets en 2010, çà fait maintenant 107 lauriers dans l'escarcelle du Vélo Club.Notre traditionnelle organisation du 20/06 à Beaumont réservée aux 2e et 3e cat. n'a attiré « que » 80 coureurs environ, et malgré les efforts de nos représentants nous attendrons encore pour effacer la dernière victoire d'un coureur beaumontois à domicile datant de 1994 par Philippe CARAVEO.

Malgré tout, notre « petit » club se positionne dans la hiérarchie en étant classé en fin de saison 4e/35 au challenge départemental.

Enfin, à signaler qu'en plus d'être un des meilleurs coureurs dans sa catégorie, Michel BOIN intègre la commission départementale, permettant ainsi au club d'être représenté au sein des instances de l'UFOLEP ; une décision qui fait l'unanimité bien au delà du Vélo Club Beaumontois.

 

2011

C’est un effectif de 12 membres qui va défendre les couleurs locales en 2e et 3e catégorie. Toutefois, la saison débute de triste manière car nous apprenons les décès de 2 anciens coureurs ayant soit porté le maillot du club ; Francis MENHEGUINI soit un proche de la famille du VCB en la personne de Robert LE GUERN,  ancien membre des J3 d'Amilly et bénévole lors de nos organisations.

A la tristesse succède la déception car suite à un dysfonctionnement administratif de la Sous Préfecture, notre manifestation prévue le 19 juin est annulée, faute d'avoir reçu l'autorisation en temps et en heure.

Heureusement un homme va nous faire retrouver le sourire ; Michel BOIN qui emporte 2 victoires, 1 à Soucy et surtout un titre de champion  départemental du contre la montre individuel aux Choux dans sa catégorie d'âge, son 2e titre après celui de 2004. 31 places dans les 10 premiers sont également recensées cette saison. Nous avons été présents dans environ 40 organisations et le club enregistre dorénavant 109 victoires depuis sa création en 1978.

Le VCB se maintient à une excellente 4e place (sur 35) dans la hiérarchie départementale.

 

2012

Décidément la poisse continue. Pour la 2e année consécutive nous sommes contraints de renoncer à organiser nos épreuves prévues le 17 juin à Beaumont.

Cette fois, ce n'est pas la Préfecture qui est directement responsable, mais la FFC qui contraint l'UFOLEP à appliquer la même réglementation qu'elle et surtout les mêmes directives très strictes en terme de sécurité et assurance.

Le problème est que cette décision s'applique avec effet immédiat, soit quelques jours seulement avant notre manifestation. Malgré toutes nos démarches auprès des instances, nous n'obtenons pas l'avis favorable dans les délais.

Ces 2 annulations successives sont préjudiciables au club et nuisent à la pérennité du club, ne pouvant bénéficier des recettes escomptées et voit sa subvention communale amputée d'1/3, n'ayant pas assurer de manifestation l'année précédente.

Ne pouvant défendre nos couleurs à domicile, les coureurs beaumontois se font remarquer malgré tout durant le reste de la saison avec 3 nouveaux succès individuels : Gérard DEZECOT à Méry es bois (Cher), Jean Luc COMPIN à Montcresson et Patrick THROUDE à Chateauneuf qui enregistrent pour ces 2 derniers leur 1ère victoire individuelle officielle.

Ce sont maintenant 112 succès cumulés qui viennent embellir la vitrine du vélo club. Nouvelle satisfaction pour notre association, elle est classée 2e club UFOLEP  (sur 35) et Parick THROUDE 3e coureur départemental en 3e cat.

A noter également l'investissement de 2 membres du club au sein de l'UFOLEP : Gérard DEZECOT est élu trésorier de la commission départementale et Michel BOIN, secrétaire de cette même commission.

Merci à tous les 2 pour cet engagement qui ne peut que valoriser le club.

Enfin un événement important vient clôturer la saison 2012 ; lors de son AG, Monsieur Jésus RUBIO, Président depuis la création du club en 1978 a souhaité ne pas continuer dans ses fonctions. Chacun regrette bien sur sa décision, mais eu égard à l'investissement et la disponibilité dont il a fait preuve, tous les membres acceptent dignement son choix en le nommant Président d'Honneur.

Un des membres fondateurs qui assurait jusque là le rôle de Vice Président, Alain BOUDARD est élu logiquement Président à l'unanimité.

 

2013

La 1ère année de Présidence d'Alain va enfin permettre au club de retrouver le déroulement normal d'une saison. Cette fois ci, pas de contre temps, le dimanche 16 juin, ce sont 80 coureurs qui participent à nos épreuves réservées aux 2e et 3e catégorie (ouverte aux GS) à Beaumont. L'homme de la saison sera sans contestation Jean Luc COMPIN qui confirme son éclosion de la saison précédente en remportant son 2e succès consécutif à Montcresson et double la mise à Limeux. Mais il y aurait un goût d'inachevé si Michel BOIN ne ramenait pas sa petite victoire annuelle, ce qui sera le cas à Nibelle.

3 nouveaux bouquets qui viennent s'ajouter aux 112 déjà répertoriés soit 115 victoires ainsi qu'une vingtaine de places dans les 10 premiers, mais partagée par 5 coureurs seulement, ce qui permet au club de se positionner malgré tout dans les meilleurs du département ( 2e sur 35).

Le Vélo Club est désormais une référence connue  et reconnue dans le petit monde de l'UFOLEP du département.

 

2014

2014 ne restera pas dans les annales, du moins sur le plan purement sportif.

Tout d'abord déception pour nos épreuves organisées à Beaumont le 15 juin à Beaumont qui comprennent 3 catégories ( 2e, 3e et GS), nous recensons à peine 70 coureurs au total. De plus, aucune victoire beaumontoise, ce qui ne s'est pas produit depuis 2008 et seulement une quinzaine de places dans les 10 premiers. Il est vrai que seulement 5 coureurs représentent vraiment le club dans les différentes épreuves en 3e cat et en GS. Malgré tout, le VCB, grâce à l'assiduité de ses représentants se maintient sur le podium des meilleurs clubs du département : 3e sur 35, rappelons qu'il était classé 2e en 2012 et en 2013.

2 évènements viennent clôturer la saison :

1e/ Après le départ de Jésus RUBIO l'an dernier ponctué par 35 années de Présidence, c'est Madame Janine BOUDARD, la maman d' Alain, trésorière adjointe depuis quasiment la création du club qui souhaite céder sa place. On ne peut que la remercier pour son dévouement et sa disponibilité durant toutes ces années ou elle a eu une rôle important, notamment pour la réception et l'envoi des engagements de nos coureurs dans les différentes courses prévues au calendrier.

Enfin, 2e événement ; les principaux représentants du Vélo Club étudient un projet de rapprochement avec les communes de Beaumont et de Boësses pour simplifier les démarches et les procédures administratives devenues trop contraignantes eu égard à notre situation géographique qui nous obligent jusque là  à « jongler » avec l'UFOLEP de Seine et Marne pour l'affiliation et les demandes de licences  et l'UFOLEP  du Loiret pour le calendrier et la réglementation.

Le VCB  a noué depuis l'origine (1978) des liens avec la commission  départementale du Loiret et c'est en toute logique que nous souhaitons privilégier cette relation.

Pour valider ce projet, 2 conditions :

a/ le siège social du club doit se situer dans le Loiret

b/ l'accord des 2 maires

Après la gare Beaumont-Boësses, nous allons peut être connaître le Vélo Club Beaumont Boësses

Après concertation avec les 2 magistrats ( Mr MONCEL, maire de Beaumont et Mr PETIOT, maire de BOESSES) le projet semble pouvoir se concrétiser.

 

2015

Et oui, le projet devient réalité

nouvelle appellation : le VCB devient VCBB ( Vélo Club Beaumont Boësses)

nouveau siège social ; Mairie de Boësses

Nouveaux statuts

Nouveau Bureau ( Alain BOUDARD reste Président, Michel BOIN devient Vice Président, Gérard DEZECOT est Secrétaire et              Michel COME conserve sa fonction de Trésorier , poste qu'il occupe depuis la création du club en 1978).

Nouveaux équipements : Le VCBB remercie ses nouveaux partenaires

          ( Sté NDGL, Sté TOTAL, SARL KEMACHE Peinture et

             THELEM ASSURANCES Puiseaux Mr Pécot) .

      -  Nouveau circuit : Pour inaugurer cette fusion entre nos 2 communes voisines, nous organisons pour la 1ère fois nos épreuves avec départ et arrivée à Boësses en passant par eau de Limon et Gaubertin. Seul point négatif, le nombre de participants ; une soixantaine environ pour les 2 catégories proposées ( 3e et GS)     

Enfin nouvel élan pour les coureurs locaux qui accueille une nouvelle recrue en provenance des J3 d'Amilly , Jean Yves BOUHOUR et qui se doivent de faire honneur à leurs nouvelles couleurs.

Ils ne se sont pas privés. Même si cela n'a pas voulu sourire lors de la 1ère course organisée à Boësses, les résultats ont été au delà des ambitions ; ce ne sont pas moins de 7 victoires qui ont été recensées en cette saison 2015 :

6 succès individuels remportés par :

Michel BOIN : triple vainqueur à Couargues  (18), Savigny/Leye (47) et Lugny en Champagne.

Gilles PILLETTE : 2 bouquets Montcreson et Bonny / Loire

Jean Luc COMPIN : victorieux à Vienne en Val sans oublier le prix d'équipe remporté par Michel BOIN associé à Gérard DEZECOT lors de la flèche du Haut Berry.

Cette saison sera donc à marquer d'une pierre blanche d'autant plus que 5 coureurs locaux seront primés dans la hiérarchie départementale en fin de saison par leurs performances et leurs participations aux courses du calendrier.

en 3e catégorie : Patrick THROUDE se classe 1er

en GSA :  Gérard DEZECOT (1er) et François LAROCHE (3e)

en GSB :  Gilles PILLETTE (1er) et Michel BOIN (3e)

Cette saison restera sans aucun doute une des plus florissantes  dans l'histoire du club qui enregistre dorénavant 122 succès.

 

2016

Décidément, malgré ses 38 années d'existence, le Vélo Club  ne donne pas de signes de fatigue et cherche toujours à innover. Très remarqué par la commission départementale pour la qualité de nos organisations, cette dernière nous a demandé de mettre sur pied sur nos terres un cyclo cross ; une première en ce qui nous concerne. L'investissement de chacun permet en ce 31 janvier 2016 de proposer aux 25 coureurs engagés une épreuve de qualité dans un cadre magnifique puisqu'il traverse la cour du château et le parc de la future mairie de Beaumont. Un grand merci à Mme Charlotte Chevalier, Mr Guillaume Pommier et bien sur à Mr Moncel, maire de Beaumont qui ont  donné leur accord pour que nous puissions emprunter ce magnifique circuit. Cette organisation a été appréciée des responsables de la commission UFOLEP à tel point que nous avons dû organiser le championnat départemental  le 11 décembre avec 32 coureurs engagés ; nouvelle réussite grâce à la cohésion des membres du VCBB.

En septembre, nous sommes revenus à nos fondamentaux avec nos épreuves sur route à Beaumont représentées par les 3e catégorie et GS avec 80 coureurs engagés.

C'est l'apothéose en ce 11 septembre car depuis 1994, aucun coureur local ne s'était imposé sur ses terres. Après 22ans de disette, c'est Michel BOIN qui l'emporte, obtenant ainsi sa 3e victoire de la saison après Thienoux(18) et   Bannay (18). Il est le seul à franchir la ligne en vainqueur en cette année 2016, mais il faut souligner les excellentes prestations de Gilles PILLETTE, Gérard DEZECOT et Jean Yves BOUHOUR qui ont brillamment participer en obtenant de nombreuses places dans les 10 premiers.

125 victoires, c'est le nombre de succès recensés en cette fin de saison avec en point d'orgue une 1ère place en GSB pour Gilles PILLETTE au challenge départemental et une 2e place en GSA pour Michel BOIN.

 

2017

Nous ne sommes qu'une dizaine d'irréductibles à faire du VCBB un club qui reste structuré et dynamique, mais en plus des coureurs, dirigeants et membres inconditionnels, nous pouvons compter sur de nombreux bénévoles, toujours fidèles, qui viennent renforcer l'effectif lorsque le besoin s'en fait sentir, et notamment pour la préparation et l'organisation de nos épreuves. Nous l'avons encore vu cette année lors de nos manifestations à BOESSES le 02 septembre et à BEAUMONT pour le cyclo cross du 02 décembre, 2 organisations bien « huilées »   ou chacun connait son rôle. Dommage que le nombre de participants ne soit pas toujours à la hauteur des ambitions, mais surtout de la volonté, du cœur et il faut bien le dire de la qualité proposés.  

Sur le plan sportif, Michel BOIN a encore été l'homme de l'année, renouvelant un triplé (comme en 2016) avec 3 victoires individuelles à Aillant/Tholon (89), Crosses (18) et Thaumiers (18). Un 4e bouquet est venu complété ce beau tableau de chasse grâce à Gérard DEZECOT qui remporte l'original course en relais des 6h de La Neuville, associé à J. Michel DUBOIS et Stéphane BREY. Ces 4 nouvelles victoires viennent  enrichir l'armoire à trophée qui compte dorénavant 129 succès. Il faut associer également pour cette saison 2 autres coureurs qui se sont fait remarquer ; tout d'abord, Jean Yves  BOUHOUR, toujours présent, souvent aux avants postes pour se comporter en équipier modèle et un « revenant » Patrick MAERLEN qui a repris la compétition en fin de saison, terminant 5 fois dans les 10 premiers en 6 courses, un carton plein prévisible si il n'avait pas été victime d'une chute.

L'objectif de tous est de faire perdurer cette dynamique du succès en 2018 qui verra le VELO CLUB fêter son 40e anniversaire.........

 

2018

Promesse tenue, la « Maison Vélo Club » a 40 ans, mais sa base, sa charpente, ses murs et sa structure restent solides, bien soutenus à l'extérieur par ses fortifications que sont : Les Bénévoles, les Signaleurs, les Partenaires, les Maires de Beaumont et Boësses, leurs adjoints, leurs conseils municipaux, leurs secrétaires de mairie, et leurs équipes.

Le club a eu l'honneur et la responsabilité d'organiser cette année le Trophée Départemental, autrement dit le Championnat du Loiret qui s'est déroulé le 03 Juin dernier sur les terres de Boësses, regroupant toutes les catégories UFOLEP  pour une épreuve qualificative aux championnats régionaux et nationaux. Une organisation sans faille qui a permis aux 85 engagés et aux 16 clubs représentés de donner le meilleur en toute convivialité.

La saison avait débuté dès le 11 mars pour se terminer pour la majorité des coureurs le 23 septembre à Beaumont, date qui restera dans les mémoires et les annales du club car les 2 courses de 3e et 4e catégorie se sont déroulées dans des conditions dantesques avec la pluie, mais surtout le vent soufflant très fort avec des rafales au delà des 75 km/h ( dixit météo France).

Et nos coureurs locaux dans tous çà …...

Et bien ce fut un feu d'artifice ; un vrai cadeau au club pour son 40e anniversaire car en plus d'une trentaine de places dans les 10 premiers, ils terminent la saison avec  8 succès individuels grâce à :

Michel BOIN (comme chaque année pourrait-on dire) qui gagne 2 fois à Vasselay(18) et aux Choux (45) mais surtout

Patrick MERLAEN qui remporte 6 succès  dont un titre de Champion Départemental (à Corquilleroy ) +  Gidy,  Briare/loire,  Lorcy,  Chaingy  et Courcy aux Loges) toutes en D4 ,permettant au VELO CLUB BEAUMONT BOESSES de recenser 137  VICTOIRES depuis 1978.

Ces victoires sont souvent la résultante d'un travail d'équipe et celles ci n'auraient pas été acquises sans la participation active de tous les coéquipiers qui pour cette saison 2018 se nomment :

Gérard DEZECOT, Jean Yves BOUHOUR, Isidro DA SILVA, mais aussi nos 3 recrues arrivées du club de l'UCVL (Union Cycliste de la Vallée du Loing) Dominique DELFORTRIE, Serge VERONESE et David GAVAINI et bien encouragés par l'encadrement historique du club :

Alain BOUDARD (le Président) et  Michel COME, tous les 2 membres fondateurs, à l'origine de la création du club ainsi que Pascal RUBIO, lui aussi  fidèle depuis plusieurs décennies.